#News

Jeremstar brise le silence et répond aux accusations d'Aqababe dans un communiqué

Jeremstar réagit aux déclarations du blogueur Aqababe dans un communiqué. La star de Snapchat évoque les raisons de son silence et nie l'ensemble des accusations. Non Stop Réality vous dit tout.

Jeremstar a décidé de réagi. Après avoir gardé le silence pendant plus de 24 heures, la star des réseaux sociaux a publié mercredi 17 janvier un communiqué dans lequel il répond aux accusations de Aqababe. Pour rappel, le jeune blogueur avait diffusé une vidéo intime de Jeremstar et avait fait des déclaration sur son entourage. "Je suis abasourdi par les accusations dont je fais l'objet aujourd'hui", a commencé par déclarer Jeremstar, qui explique avoir été réduit au silence en raison de "l'émotion" qui l'a "envahi". Il évoque sans le citer Aqababe, "un internaute manifestement en quête de notoriété" et d'une "vengeance sans limite". Jeremstar affirme ignorer le contenu des prétendues conversations entre Aqababe et Pascal Cardonna, plus connu sous le nom de "Babybel" et que les internautes ont aperçu à de nombreuses reprises sur les snaps de Jeremstar. "J'ai pris connaissance de ces témoignages. J'en ignorais totalement l'existence" soutient encore Jeremstar. "(...) je n'ai jamais accepté et n'accepterai jamais que quiconque se prévale d'une quelconque proximité avec moi pour obtenir quoi que ce soit."

A-t-il mis un terme à son amitié avec Babybel ?

Une amitié qui ne serait aujourd'hui que du passé. "Si j'ai longtemps entretenu une relation amicale avec Pascal Cardonna, je tiens à préciser que je n'ai absolument rien à voir avec sa vie intime et que je suis totalement étranger aux imputations dont il fait l'objet, à supposer qu'elles soint démontrées." Jeremstar, de son vrai nom Jérémy Gisclon, nie alors les différentes accusations à son égard, à savoir les "supposés arrangements avec Pascal Cardonna", d'"être à la tête d'un réseau de prostitution de mineurs" et de s'être "adonné avec lui à des orgies". Il affirme vouloir "prendre des mesures radicales" en ce qui concerne certaines personnes de son entourage qui le mêlent "à des affaires dont je ne suis nullement impliqué". Enfin, Jeremstar a réaffirmé son souci de protéger les jeunes internautes qui le suivent quotidiennement sur les réseaux sociaux ainsi que son engagement contre le harcèlement scolaire, dont il a lui-même été victime, et la campagne #Balancetonporc. Le chroniqueur des Terriens du Dimanche rappelle que cyberharcèlement est puni par la loi et affirme être prêt à "prendre toutes les mesures nécessaires pour que ces calomnies cessent d'être indéfiniement relayées", avant d'appeler son public à réspecter le principe de la présomption d'innoncence.

Jeremstar est en couple depuis 3 mois
©(c) maxppp
Ajouter un commentaire
Déjà membre ? Je me connecte. Je ne suis pas encore membre, je crée mon compte
Sondage