#Exclus

Koh-Lanta Fidji - Fabian : "Je ne suis ni gourou ni chef de secte pour avoir influencé Maxime" (Exclu)

Ce vendredi, dans l'épisode inédit de "Koh-Lanta Fidji" diffusé sur TF1, c'est Fabian qui a été éliminé de l'aventure. L'ex-Rouge a été victime du collier d'immunité individuel que Tiffany a transmis à Magalie lors du conseil et qui l'a sauvée de l'élimination. En exclusivité pour Non Stop Reality, il est revenu sur son départ et sur son binôme avec Maxime.

Non Stop Reality : Votre élimination a été une surprise totale et un sacré coup du sort avec la sortie du collier d'immunité de Magalie transmis par Tiffany. Qu'est-ce qui vous a traversé l'esprit à ce moment-là ?

Fabian : Tout d'abord, la surprise. Je suis quelqu'un de très réactif. Je ne l'ai pas vu venir et puis, en même temps, je me dis que c'est génial parce qu'elles ont joué un jeu incroyable. J'avais presque envie de rigoler parce que je me suis dit : 'Je me suis fait avoir sur un jeu'. Je suis un joueur de poker. Elles ont joué au poker et elles ont gagné. C'est génial !

NSR : Comment avez-vous vécu cette élimination ?

Fabian : Très bien parce que cette émission, c'est un jeu. J'ai joué. Bien sûr, j'ai eu une petite déception en me disant que j'aurais pu aller plus loin et peut-être me retrouver sur les poteaux et gagner les 100 000 euros. J'ai vécu une aventure juste incroyable. J'en suis fier. Je pars malgré tout avec le sourire parce que j'ai été éliminé sur une phase de jeu, et ça, c'est génial.

NSR : S'il n'y avait pas eu ce collier d'immunité individuel, pensez-vous que vous auriez pu aller jusqu'à l'épreuve d'orientation ?

Fabian : Sur place, on essaie d'aller le plus loin possible. Donc ce n'est pas à ce conseil-là qu'on se dit : 'Il faut absolument que je passe parce que je vais aller jusqu'aux poteaux'. Au quotidien, on vit au jour le jour. Effectivement, si ce collier n'avait pas été là, je serais encore dans l'aventure par rapport aux votes.

NSR : Avez-vous eu le sentiment d'avoir été victime de la rébellion des jeunes ?

Fabian : Non. Après la réunification, ça devient un jeu individuel donc qu'ils se soient liés ensemble, c'est tout à fait normal. Ils doivent se sauver dans cette aventure. Je n'ai aucune animosité vis-à-vis d'eux.

NSR : Pourquoi avez-vous donné le vote noir à Maxime ?

Fabian : Il est mon binôme depuis le début de l'aventure. On ne s'est jamais quitté. Je reste fidèle à moi-même. J'ai dit à Maxime : 'On va le plus loin possible et je t'amène jusqu'aux poteaux'. Pour moi, c'était naturel. Je lui avais donné ma parole, on a fait plein de choses ensemble donc je ne pouvais pas le donner à quelqu'un d'autre.

NSR : Pourtant, dans les épisodes précédents, Maxime a voté contre vous...

Fabian : Il avait promis à Marvyn de ne pas voter contre lui. En même temps, il était terrassé par le fait qu'il ne souhaitait plus faire de stratégies. Il ne voulait pas non plus voter contre Romain qui est le plus fort. On s'est retrouvé ensemble et il m'a exposé le problème. Je lui ai dit : 'Il faut qu'on sorte Romain !' Il avait un problème avec ça donc je lui ai dit : 'Mets mon nom dans l'urne'.

NSR : Il a été reproché à Maxime de jouer sur deux tableaux juste avant les nominations. Sébastien nous a d'ailleurs confié : 'Fabian, c'est le vent et Maxime, la girouette'. Qu'en pensez-vous ?

Fabian : Le vent, c'est un peu lourd pour moi, car je suis quelqu'un qui a bien les pieds sur terre. Je suis venu à "Koh-Lanta" pour participer à un jeu et non pas pour vivre ma vie. Il y a une chose certaine, mon but était d'aller le plus loin possible. Ce n'est pas toujours moi qui ai pris les décisions. Maxime est aussi venu vers moi pour me dire : 'Si on veut aller plus loin, il faut qu'on fasse ça'.

NSR : Toujours selon lui Sébastien, vous avez influencé Maxime...

Fabian : Maxime est un grand garçon. Je ne suis ni gourou ni chef de secte pour l'avoir influencé. Il a fait ses choix. Depuis le début, on est un binôme donc peut-être que Sébastien, ça l'ennuyait. Je n'en veux à personne. J'ai vécu toute mon aventure avec Maxime alors qu'avec Sébastien, j'ai été séparé et je ne lui ai fait aucune promesse. Je n'ai pas eu l'impression de l'influencer. C'est un grand garçon, un peu sensible, mais il savait aussi mettre les poings sur la table quand il le fallait.

"Je retiens un énorme visuel personnel par rapport à l'émission"

NSR : Vous avez le sentiment d'avoir été stratège dans cette aventure ?

Fabian : Clairement. On ne vient pas à "Koh-Lanta" sans faire de stratégies, ça serait se leurrer soi-même de se dire ça avant de partir. Chacun a sa manière de voir la stratégie. On est tous stratèges.

NSR : André a tenu des propos contre vous dans cet épisode, notamment sur le fait que vous vous plaignez beaucoup...

Fabian : Il faut juste imaginer qu'avec André, j'ai 27 ans de différence. Je ne me plains pas de mon âge, mais il y a plein de choses qui ressortent comme mon mal de dos. Je peux accepter tout à fait que je me sois plaint un petit peu. J'accepte aussi la critique, car c'est dans la critique qu'on se construit. Je peux comprendre que ça peut être très chiant d'être avec quelqu'un qui se plaint tout le temps, même si ce n'était pas mon cas.

NSR : Avez-vous des regrets ?

Fabian : Aucun. J'ai profité de chaque seconde, dans un cadre magnifique. Je suis un grand fan de "Koh-Lanta". J'ai vu Denis Brogniart. C'est quelque chose qu'un grand fan de "Koh-Lanta" adorerait faire. Si je devais regretter quelque chose, c'est de ne pas avoir été plus loin.

NSR : Que retenez-vous de votre participation à "Koh-Lanta" ?

Fabian : Je retiens un énorme visuel personnel par rapport à l'émission. J'ai arrêté mon travail d'un commun accord avec mon employeur. Je me lance aussi dans mon entreprise (...) Je suis en train de prendre des jeunes en difficultés sociales par le biais de fondations. Et puis l'écriture de mon livre qui se poursuit. Il s'agit d'une autobiographie sur ma difficulté de vie en bas âge. Dans l'idée, ça serait de la sortir en tout début de printemps 2018.

NSR : Comment ce projet s'est-il mis en place ?

Fabian : C'est quelque chose qui en gestation depuis trois, quatre ans. Je n'avais alors pas forcément le visuel ni les moyens. Je voulais garder une trace de ma vie par rapport aux enfants. La grande chance d'avoir participé à cette émission, c'est qu'il y a un visuel énorme.

Interview exclusive réalisée par Clara P. Ne pas reprendre dans citer Non Stop Reality.

Fabian sur les réseaux sociaux :
- Sur Twitter : @FabianKohLanta
- Sur Instagram : fabiankohlantaoff

Koh-Lanta Fidji : Fabian
Koh-Lanta Fidji : Fabian s'est confié en exclusivité à Non Stop Reality / ©(c) TF1
Ajouter un commentaire
Déjà membre ? Je me connecte. Je ne suis pas encore membre, je crée mon compte
Sondage