#News

Aurélie Van Daelen soutenue par Ayem avant son départ du Mad Mag, elle raconte

Après cinq ans chez NRJ12, Aurélie Van Daelen a claqué la porte du "Mad Mag". Une nouvelle qu'elle a confirmée peu après avoir été devancée par Jeremstar qui l'a dévoilée vendredi dernier sur sa Conciergerie. Si ses fans attendent qu'elle s'exprime sans filtre sur cette histoire dans un article qu'elle postera sur son blog, cette dernière a fait des confidences au magazine Public. Non Stop People vous en dit plus.

La semaine dernière, lors de la diffusion d'un numéro inédit du "Mad Mag" sur NRJ12, Ayem Nour donnait des nouvelles d'Aurélie Van Daelen, absente depuis plusieurs jours. Si l'animatrice révélait que sa collègue était malade, la vérité était toute autre. En effet, Jeremstar dévoilait sur sa Conciergerie que la jeune maman avait quitté définitivement l'émission à cause de la mauvaise ambiance en coulisses. Une situation qui l'aurait conduite à une dépression. Et le manque de considération des producteurs à son égard n'aurait pas arrangé les choses, comme elle l'a raconté dans une interview exclusive à Télé-Loisirs. "Je suis révoltée contre les producteurs et tous ceux qui m'ont toujours promis une chronique", a-t-elle lâché.

En pleurs dans la loge d'Ayem

En larmes ce mercredi sur Snapchat, Aurélie Van Daelen a expliqué à ses fans qu'elle publiera en début de semaine un article sur son blog dans lequel elle livrera sa vérité sur les coulisses de son départ. En attendant, elle a donné une interview exclusive au magazine Public, en kiosques ce vendredi 31 mars 2017. Sur leur site, nos confrères ont publié un extrait de cet entretien-vérité dans lequel l'ex-chroniqueuse s'est confiée sur son mal-être. "Je suis arrivée au bout. J'ai pleuré quelquefois, je n'avais plus d'estime de moi et commençais à être en dépression !", a-t-elle confié. Et de préciser : "Il y a clairement du favoritisme (...) La star montante, c'est Aymeric Bonnery".

Si cette dernière a révélé s'être parfois pris la tête avec l'ex-petit ami de Leila Ben Khalifa, elle ne lui en veut pas. "C'est aux producteurs que j'en veux", a-t-elle dit. Enfin, elle a pu compter sur un soutien de taille dans son entourage, à savoir celui d'Ayem Nour. "Il m’est arrivé plus d’une fois d’aller pleurer dans sa loge. Elle a été la première à chercher des solutions et à parler aux producteurs", a-t-elle confié.

Aurélie Van Daelen confirme son départ du Mad Mag de NRJ12
Aurélie Van Daelen ne supportait plus l'ambiance dans Le Mad Mag de NRJ12 / ©@instagramaurelievandaelen
Sondage