#News

Aurélie Van Daelen menacée par Aymeric Bonnery avant son départ du Mad Mag, elle raconte

Ce lundi, Jeremstar a enfin dévoilé sur la Toile sa pyjama party avec Aurélie Van Daelen. Un entretien-vérité enregistré chez l'ex-candidate de "Secret Story 5" et dans lequel cette dernière est revenue sur son départ-choc du "Mad Mag". Si elle a de nouveau évoqué son mal-être dans l'émission de NRJ12, elle a également fait de surprenantes révélations sur Aymeric Bonnery. Non Stop People vous en dit plus.

En mars dernier, Jeremstar publiait sur sa Conciergerie un article qui a depuis fait le tour des réseaux sociaux et dans lequel il annonçait une surprenante nouvelle sur Aurélie Van Daelen : son départ du "Mad Mag" de NRJ12. En pleine déprime, la jeune femme a préféré claquer la porte de l'émission, après cinq ans de bons et loyaux services. Peu de temps après la parution de cet article, la principale intéressée confirmait sur Instagram l'information avant d'en dire plus sur les raisons de son départ, notamment à Télé-Loisirs. "Je suis révoltée contre les producteurs et tous ceux qui m'ont toujours promis une chronique", confiait-elle. Dans la foulée, elle publiait un article-vérité sur son blog dans lequel elle explique - sans filtre - les raisons de son départ. "Au fil du temps, je me sentais de moins en moins à ma place (...) Je me sentais de plus en plus rabaissée".

"Il y a eu des moments très durs avec Aymeric"

Aurélie Van Daelen a accepté de participer à la pyjama party de Jeremstar, dont la vidéo a été dévoilée ce lundi sur YouTube. Une interview dans laquelle la maman de Pharell revient sur ses conditions de travail, mais aussi sur le traitement de faveur réservé à Aymeric Bonnery. "J'étais hyper malheureuse (...) Je rentrais dans une dépression et j'ai voulu mettre un stop avant que ça n'aille trop loin", a-t-elle commencé. Et de poursuivre : "J'avais un rôle, celui d'être amoureuse d'Aymeric Bonnery. Et je trouve que par rapport aux producteurs, ce n'est pas cool de faire du favoritisme comme ça, et tu le ressens".

Aurélie Van Daelen en a ensuite dit plus sur ses rapports avec Aymeric Bonnery. "Il y a eu des moments très, très durs avec lui (...) Il m'a quand même menacé. Il m'avait fait une vanne sur mon physique et j'avais répondu sur Twitter. Il n'avait pas aimé ça. Et il m'avait envoyé des messages : 'Tu vas voir, la direction va trancher, tu vas perdre ton emploi'. Sur le coup, j'en ai pleuré (...) La direction a été au courant et ils ont dit : 'Ce n'est pas grave, il ne doit même pas s'excuser, vous faites semblant'. Et c'est ça qui me dérange, c'est que du faux", a-t-elle raconté. Si elle a précisé que NRJ12 n'était pas au courant de son départ du "Mad Mag", elle a une nouvelle fois pointé du doigt le salaire d'Aymeric Bonnery, bien plus important que le sien. "Il touche 7000 euros par mois, brut ou net je n'en sais rien. Je touchais 2500 euros par mois".

Aurélie Van Daelen revient sur son départ du
Aurélie Van Daelen a participé à la pyjama party de Jeremstar / ©(c) capture d'écran Youtube
Mots clés
à ne pas manquer
Sondage