#News

Amélie Neten accusée d'être une mère indigne, elle revient sur son calvaire (Exclu vidéo)

Dans son livre confession intitulé "Pourquoi tant de haine ?" en kiosques ce jeudi 23 mars 2017, Amélie Neten a raconté avoir été convoquée un jour par la brigade des mineurs à la suite d'une dénonciation anonyme. Invitée exceptionnelle du JTT de Non Stop People animé par Mickael Dos Santos, la jeune femme a accepté de revenir, non sans émotion, sur cette épreuve difficile. Confidences exclusives.

Après avoir été révélée dans la quatrième saison de "Secret Story" sur TF1, Amélie Neten a enchaîné les participations aux "Anges de la télé-réalité". D'ailleurs, à ce jour, la tornade belge détient le record du nombre de participations dans l'émission diffusée sur NRJ12. Ce jeudi 23 mars 2017, Amélie Neten a dévoilé son tout nouveau livre baptisé "Pourquoi tant de haine ?", disponible aux éditions Michel Lafon. Une livre confession dans lequel elle relate les moments forts de sa vie et de sa carrière, notamment le jour où son fils a failli mourir à la maternité. "J'ai commencé à me déshabiller et brusquement, pris d'un pressentiment terrible, sans savoir exactement pourquoi, je me suis mise à crier : 'Mon fils !' Je suis sortie en trombe et j'ai couru vers la chambre (...) Je me suis approchée, il était tout bleu !", raconte-t-elle.

"J'ai porté plainte"

Amélie Neten a raconté un autre fait marquant de sa vie : le jour où elle a été convoquée par la brigade des mineurs à la suite d'une dénonciation anonyme. La jeune femme a été accusée de maltraiter son fils, Hugo mais aussi d'être alcoolique et de recevoir "sans arrêt" des hommes à son domicile. En exclusivité pour le JTT de Non Stop People, Amélie Neten a accepté de revenir sur cette folle histoire. "Ca a duré un an", a-t-elle dit. Et de préciser : "J'ai porté plainte mais c'est très compliqué. Tu portes plainte mais cette plainte est placée sans suite. Le policier avait classé l'affaire". Son domicile avait même été perquisitionné. "J'ai été violée en fait", a-t-elle lâché. Et de conclure : "Le policier m'a dit qu'il était sur des affaires beaucoup plus graves, notamment sur une maman qui a mis son enfant dans le micro-onde".

Confidences exclusives. Ne pas reprendre sans citer Non Stop People.

Amélie Neten invitée exceptionnelle du JTT de Non Stop People
Sondage